Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

Au grand dam des météos ...

jeudi 5 janvier 2017

Tandis que l’activité de la Direction Générale tend à se concentrer sur le management, voire se limite à pressurer au maximum les équipes, augmenter la productivité, réorganiser des services et mutualiser tous azimuts, externaliser ou avoir recours à la sous-traitance, ainsi qu’automatiser au maximum, partout les conséquences sont les mêmes : perte de sens, dégradation des conditions de travail, dégradation de la qualité du service rendu, impossibilité d’innover ou de suivre le rythme des évolutions techniques, de développer ou de maintenir les outils de travail.

Météo-France a connu en 15 jours, 4 pannes majeures de ses systèmes informatiques opérationnels concernant tantôt SYNOPSIS l’outil généraliste des prévisionnistes, SYMPO2 l’Interface Homme Machine (IHM) de saisie des expertises dans la Base de Données Expertisées (BDE), l’application VIGILANCE, et même SOPRANO la plate-forme de production centrale qui orchestre la chaîne opérationnelle, donc la production des modèles de prévision par les calculateurs. Le plus souvent plusieurs systèmes simultanément.

Quand les seuls outils permettant une visualisation des observations, un peu d’imagerie et quelques modèles météo sont des sites internet, internes voire externes !,
que même nos modèles ne peuvent se lancer pour cause de panne empêchant la mise en route du secours… ,
que l’expertise humaine ne peut être intégrée aux productions,
que le système intégré de vigilance reste bloqué durant près de 9h alors que des départements subissent des intempéries sérieuses,
l’impossibilité de remplir notre mission régalienne de sécurité des personnes et des biens n’est pas loin.

Ces pannes n’ont occasionné que des retards, cette fois … à notre connaissance ...

Solidaires-Météo exige, au nom de tous les personnels, que notre établissement retrouve le niveau opérationnel indispensable à la hauteur de sa tâche.

Solidaires-Météo revendique également que les activités de Maintien en Conditions Opérationnelles (MCO) soient impérativement conservées en interne pour assurer à Météo-France la pleine maîtrise de ses outils, de ses productions et de leurs évolutions. Les effectifs nécessaires, distincts des développeurs, et les moyens doivent y être consacrés.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW