Accueil > Sections locales > Nord

comunique intersyndical sur l’entretien d’evaluation

jeudi 8 janvier 2009

Comme nous le dénonçons depuis sa mise en place, s’il existe des services où l’entretien d’évaluation est bien vécu, celui-ci peut être générateur de stress et déstabilisant. Alors que cet entretien devrait être préparé en équipe avec la définition d’objectifs collectifs, il est parfois l’occasion au contraire de l’exercice d’une forte pression individuelle sur l’agent.
Si cette procédure est déjà discutable dans des conditions normales de travail, elle est d’autant plus sujette à caution dans le contexte actuel.

En effet, comment apprécier si les objectifs fixés pour l’année passée ont été atteints, étant donné les conflits sociaux qui ont jalonné l’année 2008, trouvant leur point d’orgue en octobre dernier ? Sans parler des conditions de travail dégradées avec les habituels sous-effectifs que subissent nombre de centres de la DIRN dans l’indifférence de la direction…

De même comment discuter d’objectifs pour l’année 2009 lorsqu’on a si peu de visibilité sur l’avenir ? Certes une organisation territoriale cible à 2017 voulue par la DG nous a été récemment révélée. Mais le contenu des missions des implantations restantes, tout comme les moyens qui leur seront alloués restent toujours aussi flous. Et que dire des CDM et stations condamnés à disparaître par la DG, qui ne savent même pas à court terme à quelle sauce ils seront mangés ! La visibilité concernant la réorganisation des services dans les CMIRS laisse tout autant à désirer.
Comment exiger alors d’un agent qu’il ait « des perspectives d’évolution professionnelle » ?

L’intersyndicale Nord Solidaires/CGT/FO réaffirme son opposition au plan de casse programmé de Météo-France et son attachement au maintien et au développement d’un service public météo de qualité et de proximité.

En conséquence elle soutient tous les collègues qui souhaitent boycotter la partie « objectifs » de leur entretien d’évaluation.

Elle propose également les actions suivantes pour ceux qui souhaitent durant cet entretien exprimer eux aussi leur opposition :

- Porter dans la partie : « les résultats obtenus en 2008, éléments ayant gênés l’action de l’agent », la mention suivante :
« Le contexte particulier de conflit à Météo-France a perturbé l’exécution des missions durant l’année 2008. »

- Refuser la partie de l’entretien consacrée à la fixation des objectifs pour 2009 et de porter, à la fin du document dans la partie commentaire de l’agent, la mention suivante :
« La remise en cause de l’existence des centres départementaux de la météorologie et la fermeture de plus de la moitié des implantations territoriales de Météo-France ne me permet pas de prendre part de façon pertinente à une discussion sur mes objectifs pour l’année 2009. »

- Enfin, dans la partie « souhaits d’évolution et de mobilité », porter la mention suivante :
« L’évolution professionnelle que je souhaite est de pouvoir continuer à développer les activités de météorologie et de service public de mon centre départemental [ou de ma station] et non pas de restreindre cette activité afin de couvrir, avec moins de missions et de moyens, une zone géographique beaucoup plus étendue. Enfin, plus qu’un souhait de mobilité, je revendique le choix de rester dans mon affectation actuelle. »


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW