Accueil > Sections locales > Polynésie > CTSS DIRPF

CTP du 24 novembre 2008

mercredi 3 décembre 2008

Compte-rendu du CTP du 24 novembre 2008

Ont siégé pour le SPASMET : Jean-Raymond TAPEA, Christian RICHMOND et Raimana TERIIEROOITERAI.

Ordre du jour :
- Approbation du compte-rendu de la réunion du CTP local du 03 juillet 2008.
- Suites données aux questions du CTPL précédent.
- Cadre de fonction 2009 : TROED 2009, postes CUT, primes informatiques, ITS fonctionnelle.
- Application des mesures de restructuration à la DIRPF.
- Questions diverses.

[*Le point sur la réorganisation partielle de la division CER a été retiré de l’ordre du jour.*]

2Validation du compte-rendu précédent2

Le SPASMET-Solidaires fait remarquer que, lors du dernier CTP, DIRPF/D avait proposé de faire envoyer l’ordre du jour en même temps que les convocations, soit quinze jours avant la réunion. DIRPF/D reconnaît que cela n’a pas été fait parce qu’il attendait des réponses sur le TROED qui ne lui ont été données que tardivement. Les réunions seront dorénavant fixées à l’avance et cela ne devrait plus poser de problème.

Le compte-rendu est validé par les membres de la direction et le syndicat FO. Pour rappel, le SPASMET-Solidaires avait boycotté le dernier CTPL.

2Troed 2009 2

Le TROED 2009 ne présente aucune évolution par rapport au TROED 2008.
DIRPF/D indique que le gouvernement aurait demandé à Météo France une baisse supplémentaire des effectifs de 44 personnes sur 2009. Selon lui, la DIRPF ne devrait pas être touché par cette mesure. Cette annonce ne vient pas rassurer le personnel déjà très inquiet par les mesures gouvernementales actuelles.

2Primes informatiques2

L’administration propose une prime supplémentaire pour le service TTI de façon à ce que tous les agents de la division soient sur un poste primable. Les représentants du personnel expriment leur accord vis à vis de cette proposition.

2CUT 2
Une prime supplémentaire est proposée pour le poste de chef de la Prévision. DIRPF/D indique que le blocage sur ce type de proposition se fait en général, au niveau de la DRH et non au niveau du DDOM.
Un représentant du personnel fait remarquer que le document tel qu’il se présente, peut amener à penser que deux postes CUT supplémentaires sont demandés par la DIRPF. L’administration fera les modifications nécessaires pour qu’il n’y ait pas possibilité de confusion.

2ITS fonctionnelle2
DIRPF/D rappelle qu’il avait déjà proposé que tous les postes de la PREVI (8 postes) puissent bénéficier de l’ITS fonctionnelle. Il lui a été répondu qu’il n’y avait que 5 primes disponibles et que par conséquent, sa demande était refusée. Un représentant du personnel fait remarquer que la DRH distribue ces primes en fonction de la situation géographique alors qu’elle devrait s’attacher à attribuer les primes en vu de l’importance des différentes fonctions. Il ajoute que les postes pouvant bénéficier de ce type de prime avaient été identifiés lors du CTP central et que les décisions prises ne sont finalement pas respectées. Il s’agit là d’une forme de ségrégation géographique. Les organisations syndicales insistent pour que le document soit rempli en fonction des postes déjà identifiés comme pouvant bénéficier d’une prime et que les remarques de priorité de DIRPF/D soient inscrites dans les marges plutôt que de restreindre le champ des possibilités dés la première mouture du document. Un rappel : L’ITS fonctionnelle est une vieille demande, de la part des syndicats, qui revient à chaque fois que l’on aborde le sujet concernant les cadres de fonction.

2Mesures de restructuration2
Les fermetures de postes concernent essentiellement le site de BORA BORA, TAKAROA et HEREHERETUE. DIRPF/D rappelle que les organisations syndicales étaient présentes lors des différentes rencontres avec les agents concernés. Il indique notamment qu’il a été proposé à l’agent de HEREHERETUE soit un retour sur TAHITI, soit un départ de la fonction publique avec une prime à condition que la demande de l’agent soit faite avant juillet-août 2009.

2Questions diverses2

3ITR3
L’administration indique que la réforme de l’ITR n’a pas eu un impact majeur sur les départs à la retraite à Météo France Polynésie. Seules quelques demandes ont été avancées à quelques mois. Il y a juste une petite incertitude sur le départ anticipé de la secrétaire de direction qui finalement, au vu du relèvement des seuils de l’ITR, ne devrait partir qu’en juillet 2009.

3Etudes DSO3
Suite à une réunion avec la DSO, DIRPF/D fait une présentation de l’évolution des radiosondages dans les stations :

- A FAA’A : le RS devrait passer à 30Km ce qui devrait entraîner un traitement des données plus long et donc une modification sur les temps de repos des agents. Des études sont en cours pour mettre en place des outils pour ne pas avoir de dérapage à ce niveau.

- Dans les îles : Des études sont en cours au CNRM pour voir l’utilité d’horaires décalés pour une optimisation avec les satellites METOP.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW