Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

Compte-rendu Solidaires Météo de la réunion entre les représentants du personnel et la DG du 13 janvier 2020

vendredi 17 janvier 2020

Compte-rendu Solidaires Météo de la réunion entre les représentants du personnel et la DG du 13 janvier 2020

Fait inhabituel, la PDG a souhaité rencontrer les OS avant de présenter ses vœux aux agent-es. Dans un contexte de grève reconductible contre la réforme des retraites, la tentation de répondre par la négative était grande...

Cependant, depuis l’annonce tout début décembre du report ICP, nous étions dans l’attente des fameuses explications concernant ’la finalisation de certains choix d’organisation’ ayant justifié ce report. Et, comme nous l’avons exprimé dans notre dernière communication ’We have a dream’, nous espérions quelques résolutions de rentrée significative de la part de notre nouvelle PDG sur la rénovation du dialogue social, entre autres.

A l’issue de cette réunion, point de moratoire pour répondre à l’urgence de l’expertise « prévi »… mais quelques mesurettes :

  • La PDG fait deux annonces concernant l’organisation territoriale :

- l’ajout de 2 CPR dans les effectifs de 5 DIR (+10 ETP donc) pour doubler nuits et week-ends sur une période à enjeux (à définir dans chacune des 5 DIR concernées). Ceci a pour conséquence de supprimer durant cette période à enjeux tout ou partie de l’astreinte du MC (certaines régions pourraient avoir 2 rangs d’astreinte, tout ceci reste donc encore très flou).
Pour Solidaires-Météo c’est un transfert de pénibilité sur le poste de CPR qui devra assurer sur certaine période un doublement nuit et WE en plus des horaires de bureau avec un effectif de 11 ou 12 et doit faire l’objet d’une concertation à part entière. Cela modifie par ailleurs l’impact sur l’attractivité du poste MC qui justifiait une réouverture des vœux pour l’ICP avant la 1ere itération. La DG s’y refuse.

- la création d’une dizaine de postes de « référents territoriaux », aux missions diverses, localisés dans des lieux éloignés des CMIR. Les détails concernant ces postes seront communiqués sous peu, ils seront ouverts dès la fin de la 1ere itération d’ICP fin janvier.
Là aussi, il semble que l’étape de concertation n’ait pas été la priorité de la DG, et l’absence de ces postes à la grande loterie de l’ICP biaisera automatiquement leur attribution.

Au final, entre les ajustements d’effectifs MC, les ouvertures de postes de climatologues, les ajustements de postes CPR, la création de référents territoriaux, l’argument de la contrainte des effectifs qui a justifié le refus de notre contre-proposition d’organisation sans astreinte (soutenue par la majorité des agents) bat en retraite …

  • Ligne de Gestion (LDG) : l’après CAP

C’est un autre sujet sur lequel la PDG va imprimer sa marque et peut soit apaiser soit attiser une situation déjà particulièrement tendue.
L’historique de la gestion des mobilités dans l’établissement et l’attachement des météos et de leurs représentants au Règlement Intérieur de Mutation (RIM) est sur l’ouvrage.
La mauvaise volonté de la DG pour débuter cette négociation est factuelle :
- alors que même le CTM n’a pas encore acté de cadre LDG à son niveau (saisine des OS en cours), la DG veut imposer un calendrier avec volonté de tout finaliser au CTEP de mars ;
- la DG montre un empressement à sortir du dispositif existant en publiant dès décembre une liste de postes IT à gérer hors CAP en mode « fil de l’eau » ;
- la DG refuse donc, en attendant des LDG spécifiques à MF, que le RIM puisse continuer à s’appliquer, ce qui est pourtant prévu dans les décrets d’application de la loi de transformation de la Fonction publique ;
- le premier jet « LDG MF » rédigé par la DG ressemble fort à une version finale …

La mobilité (tout comme l’avancement) des agents ne peut passer de la transparence et l’équité à l’opacité la plus totale sans conséquences graves pour l’établissement et ses personnels. Il est difficile d’entamer un dialogue social constructif sur de telles bases.

  • Aéro : +1 ETP dans les « CRA non à enjeux » pour couvrir le besoin de HB
  • Le poste de psychologue du travail est à nouveau ouvert au recrutement.
  • Un peu d’IKV si la DG arrive à rentrer dans le dispositif expérimental du ministère
  • Revalorisation des nuits : peut-être un GT à venir ? Mais pour quoi faire ?
  • Concernant les Outre-mers, pas de réorganisation d’ampleur à venir dans l’immédiat
  • Prochain COP : Au second semestre les discussions seront entamées.
    La DG annonce une volonté de démarche participative et inclusion des représentants du personnel.
  • Requalification : 1 poste de TSI par « MIR sans responsable de zone » sera requalifié.
    Quant aux autres, la DG n’a toujours pas de réponses… bien qu’une revalorisation indemnitaire puisse être discutée.

Conclusion :

Cette première rencontre de l’année va être rapidement suivie de rendez-vous d’importance : le CHS spécial expertise du 20 janvier, l’ICP... Autant d’occasions de rappeler nos revendications en matière d’effectif, de conditions de travail, de définition du service public météorologique.

Ces questions propres à notre établissement se cumulent à la nécessaire mobilisation des personnels contre le projet retraite.

Nous ne lâcherons sur aucun sujet !


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW