Accueil > Expressions > Luttes Solidaires-Météo

Déclaration intersyndicale : Division Services

jeudi 29 avril 2021

Une deuxième assemblée générale des personnels des services Prévision et Climatologie des DIR était organisée par les organisations syndicales de Météo-France ce mardi 20 avril.

Les prévisionnistes du CNP et les climatologues de la DCSC étaient également invités à se connecter. Près de 80 agent·e·s étaient réunis.

L’objet de cette réunion était d’échanger autour du projet d’organisation des futures divisions « Services » au sein de Météo-France après le vote unanime contre de l’ensemble des organisations syndicales au CTEP en 1er et 2ème présentation du projet.

Les organisations syndicales présentes à cette assemblée générale ont pu faire le constat suivant :

A l’unanimité des avis exprimés, les agents demandent le report du calendrier de mobilité, et s’opposent toujours à une large majorité à l’organisation du travail basée sur l’astreinte et mixant les rythmes de travail.

Les organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, Solidaires) relaient les demandes suivantes :

  • Que la présentation de la PDG le 3 mai permettent à tous les agents de pouvoir s’exprimer largement,
  • Que la direction clarifie l’organisation de travail qu’elle impose, les conditions d’activation d’astreinte, le contenu et les rythmes de travail des différents postes,
  • Que la médecine de prévention rende des avis sur les différentes organisations de travail envisagées dans les régions pour les CPR et les futurs MC.

Pour rappel, nous réitérons suite à l’AG de ce jour, les constats et demandes formulés suite à la première AG du 7avril 2021, et énoncés par l’intersyndicale au CTEP du 8 avril :

1/ A l’unanimité des avis exprimés, les agent·e·s refusent un mixage de rythmes de travail qui panacherait horaires postés, horaires de bureau et astreinte. De grandes inquiétudes ont aussi été partagées sur les prises de poste précoces, à 6 heures du matin.

2/ De très nombreux personnels font part du « flou » entourant les tâches à assurer.

3/ Un nombre important d’agent·e·s a plaidé pour une meilleure place de la climatologie.

4/ A l’immense majorité des avis exprimés, les informations disponibles autour des projets techniques laissent craindre des conditions de travail difficiles en 2023, non seulement en divisions Services mais aussi au CNP. Les inquiétudes sont nombreuses concernant la disponibilité des outils et leur capacité à répondre aux besoins.

En conséquence, nous formulons conjointement les demandes suivantes :

1/ Que la médecine du travail donne un avis, sous la forme d’une note écrite, sur les rythmes de travail envisagés dans les différentes directions interrégionales à partir de simulations de tableaux de services consolidées, comprenant l’ensemble des contraintes.

2/ Que le report des mobilités vers les divisions Services au-delà de 2021 soit acté, afin de permettre aux collègues de postuler sur des fonctions mieux définies

3/ Que la climatologie fasse l’objet d’une fiche de poste particulière.

4/ Que les outils aient été testés et validés avant leur utilisation en opérationnel, que leur adéquation aux besoins ait été vérifiée, aussi bien en terme de fonctions que d’ergonomie.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW