Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

IL Y A URGENCE !

jeudi 14 mars 2019

IL Y A URGENCE !

Du 15 au 20 mars 2018, Météo-France sera en grève

Les organisations syndicales de Météo-France, Solidaires, FO et la CGT, ont déposé un préavis de grève spécifique à notre établissement couvrant cette période et les nuits attenantes.

Depuis la grève de 2008, cet appel est inédit par sa durée, tout comme est inédite la violence des attaques portées à notre endroit .

Le vendredi 15 mars, les représentants du personnel seront au CA : la grève mettra en lumières la contestation dans l’établissement pour les administrateurs, représentants de nos tutelles.

Le samedi 16 mars, la grève nous permettra de participer à la « Marche du siècle »pour la préservation du climat et de la biodiversité, et/ou manifester avec les gilets jaunes. Ou simplement nous avons ce jour là l’occasion de nous exprimer par la grève

Le dimanche 17 mars, c’est la Saint-Patrick !Une belle fête. Pourquoi ne pas en profiter en famille plutôt que d’assurer notre vacation de service comme si de rien n’était ?

Le lundi 18 mars n’est pas un lundi ordinaire, puisque c’est un lundi où nous pourrons exprimer, par la grève, notre réprobation des projets en cours et, notre souhait que l’établissement Météo-France de demain continue à assurer ses missions de service public fondamentales et fasse encore envie aux futures générations de météorologistes.

Le mardi 19 mars, c’est jour de grève générale, inter-professionnelle, presque unitaire (Solidaires, CGT, FO, UNL) contre tout un système, pour la justice sociale, fiscale et la défense des libertés publiques et individuelles.

Le mercredi 20 mars, le CHSCTEP se réunit à Paris. Les représentants du personnel y participeront, portés par 6 jours de mobilisation dans l’établissement et défendront haut et fort les conditions de travail du personnel.

Le jeudi 21 mars, l’histoire reste à écrire collectivement, mais les préavis nationaux Fonction Publique courent toujours.

Protégez vous des effets de l’arrêt Omont qui vous décomptera des jours de salaire pour des journées non travaillés entre 2 jours de grève effective. Cela vaut pour le WE des horaires de bureaux par exemple si vous faites grève vendredi et lundi.

Par cet appel, Solidaires-Météo ne cherche pas un succès en terme de mobilisation un jour en particulier. Le but n’est pas que toutes et tous les agent.e.s de Météo-France fassent grève 6 jours durant, mais donner à toutes et tous la possibilité de s’agréger à la contestation, dans les services régionaux saignés comme jamais, et dans les services centraux désormais affectés par les réorganisations.

Chacune et chacun d’entre nous a une bonne raison de faire grève au moins un jour, pour exprimer sa colère et/ou sa souffrance dans cette période extrême de dynamitage du service public météo.

Ne rien faire, ne rien dire, subir et attendre est à ce stade devenu impossible.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW