Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

Pour une prévision de proximité

jeudi 27 septembre 2007

[(Le rapport de M. Strauss sur les perspectives d’évolution du métier de prévisionniste est en cours de diffusion à l’ensemble des météos, après l’insistance du SPASMET-Solidaires.)]

Les orientations préconisées vont dans le sens d’une amélioration du service rendu à tous les types d’usagers, dans la mesure où il s’agit d’adapter les produits diffusés en fonction des besoins de chacun. Pour le SPASMET-Solidaires, il est indispensable d’utiliser toutes les compétences en interne afin de rendre nos prestations plus attractives pour l’ensemble des usagers professionnels et « grand public ».

Cela passe par :

- Un renforcement des équipes de recherche et développement pour une meilleure réactivité face aux demandes croissantes en produits personnalisés

- Un pilotage national permanent pour interpréter les sorties de modèles (AROME accentuera la nécessité d’une expertise humaine)

- Une valorisation de la prévision amont par des prévisionnistes de proximité en contact étroit aussi bien avec les usagers institutionnels pour toutes les questions liées à la sécurité qu’avec les clients de tous horizons

- Une formation adaptée à l’évolution préconisée du métier de prévisionniste local ou prévisionniste conseil pour être en capacité de rendre un service « à la personne ».

Pour le SPASMET-Solidaires, cette nouvelle notion de « prévisionniste conseil » est une continuité du métier de prévisionniste local, dit de 3ième niveau. Cette fonction apportera à l’usager la plus forte plus-value et fera la différence par rapport à nos concurrents. Pour assurer la cohérence d’un service au public, une présence territoriale forte est indispensable.

Le rapport Strauss entérine notre structure à 3 niveaux, avec une prévision « amont » répartie sur 2 niveaux et une prévision « finalisée » essentiellement attribuée au 3ème niveau.

[*Pour le SPASMET-Solidaires, il est clair qu’avec ce type d’organisation, le 3ème niveau nécessite d’être au plus près des usagers, donc réparti harmonieusement sur l’ensemble du territoire… c’est-à-dire a minima dans chaque département !*]


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW