Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

Tickets Restau :

jeudi 29 juin 2006

Tickets Restau :

La goutte d’eau qui fait déborder le vase ...


En 2004, le protocole social indiquait : « La Direction portera la valeur faciale des chèques restaurant de 4,88 € à 6 € ». Après de multiples demandes du SPASMET depuis 2005, la Direction nous a annoncé lors du dernier CTP que le Budget s’oppose à cette mesure.

Face à notre protestation, dans son courrier du 23/06/2006, la Direction de Météo France tente d’ « apporter tous les apaisements », promet de « mettre tout en œuvre » pour tenir les engagements et annonce « son intention de rencontrer rapidement à ce sujet la direction du budget à un niveau élevé ».

Cette réponse de la Direction n’est pas satisfaisante. Cette absence de respect d’un engagement écrit remet en cause le dialogue social à Météo-France.

Les agents bénéficiaires des tickets restaurant, qui sont principalement en CDM et station, font le constat amer de l’incapacité de la Direction à obtenir les autorisations réglementaires d’une mesure sociale symbolique. Aucune mesure transitoire n’a été prévue, ni mise en place.

Au fil des ans, ces agents ont fait de nombreux efforts en terme de formation, d’amélioration de la qualité et de la prévision. Leurs efforts ont eu un impact sur les ressources financières de Météo-France par une augmentation significative de la durée d’écoute des bulletins kiosques.

Ce sujet de mécontentement s’ajoute à d’autres problèmes actuels :
- la direction lance des projets dans un seul but : remettre en cause l’organisation actuelle de la prévision pour, à terme, supprimer de nombreux postes de prévisionnistes dans les départements et régions. Le SPASMET y voit un risque de démantèlement de Météo-France.
- La direction a déjà commencé la suppression systématique des postes d’adjoints dans les CDM au mépris du dialogue social et en augmentant, du fait de leur « transformation » en attachés de clientèle, le coût de l’activité commerciale au détriment de l’échelon départemental.

Devant un tel mépris des météos et en l’absence de mesure concrète à ce jour, le SPASMET-Solidaires appelle les agents, qui enregistrent le kiosque, à réduire du 1er juillet au 31 août la durée des bulletins au strict nécessaire permettant d’assurer la qualité de service à laquelle nous sommes tous attachés et de garantir la sécurité des personnes et des biens.
 
Il va de soi que dès que la Direction mettra en œuvre une solution sur cette question des tickets restaurant, le SPASMET-Solidaires appellera à un arrêt de cette action de protestation.

Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW