MI 197 de mars 2022

Invitation au voyage

Croquer un kouign-amann à Douarnenez, faire le grand écart entre Les Vieilles Charrues et le festival traditionnel des Filets Bleus, s’essayer au surf en Cornouaille ou à la randonnée dans les Monts d’Arrée, prendre de la hauteur dans le téléphérique de Brest…

Aix-en-Provence est une invitation au voyage dans le temps. Dans la lumière d’un climat privilégié, Aix-en-Provence révèle son élégance au fil des rues et places toujours animées…

La métropole brestoise bénéficie de nombreux atouts : un coût de l’immobilier relativement modeste ; une circulation fluide même en centre-ville… focus sur le quartier des Capucins, anciens ateliers de la Marine : il a été récemment restauré et bénéficie, pour les éventuels nostalgiques de la montagne, d’un téléphérique…

79 agents travaillent sur le site d’Aix-en-Provence (55 de la DIRSE et 24 hébergés). Ce collectif de travail important bénéficie d’une association dynamique : activités sportives, billetterie, week-ends, potager collectif. Le site est localisé à Aix-en-Provence en lisière du centre-ville dans un bel environnement (espaces verts, tennis « action sociale »…), bien desservi par les transports en communs. Il comporte des abris à vélo, ainsi que des parkings ombragés en été. Une grande cuisine très bien équipée et conviviale est à disposition (les agents bénéficient de tickets restaurants), agrémentée d’une belle terrasse extérieure.

Ces annonces qui s’apparentent à du publireportage (les extraits des dépliants des offices de tourisme se confondent avec la communication locale de Météo-France) ont étonné plus d’un.e collègue. Nous en sommes donc là : faute de recrutements suffisants pour pourvoir tous les postes, nos directions se livrent à des guéguerres de publicité ! L’étonnement est bien légitime : quand un·e agent·e, à un moment de sa carrière réfléchit à une mobilité, sa réflexion mobilise de nombreux aspects. Pas sûr que le téléphérique ou la présence d’un abri à vélo soient décisifs…Donc, à quoi ça sert ?

Un peu de sérieux s’impose ! L’établissement doit assurer des missions. Charge à notre direction d’organiser le service (recrutements, affectations,etc ) dans ce but.

Mais quand les décideurs jouent les pompiers pyromanes en supprimant des postes (« optimisation » qu’ils disent) en vue de l’arrivée de nouveaux outils (qui n’arrivent pas), l’établissement, et surtout les agent·es, se retrouvent plongé·es dans une situation d’urgence permanente, une période de transition qui dure, qui dure… D’un côté des affectations saisonnières de Météos-Conseils en région (imposées aux collègues sortant de l’ENM) et de l’autre des services pérennes qui doivent supporter les départs non remplacés.

Retrouvez l’intégralité de notre édito en cliquant sur l’image ci-dessous :

Dates des instances

CAP ITM
- 17 juin 2022
CTEP
- 14 juin 2022
CA
- 24 juin 2022
CHSCT-EP
- 30 juin 2022
CTEP
- 29 septembre 2022
CAP TSM
- 6 octobre 2022
CA
- 14 octobre 2022
CAP ITM
- 20 octobre 2022
CHSCT-EP
- 27 octobre 2022
CA
- 2 décembre 2022
CTEP
- 13 décembre 2022