Accueil > Sections locales > Toulouse > CTSS CHS DT DSO DSI

Compte rendu du CTSS DT du 29/06/2017 et du 06/07/2017 (Réorganisation du pupitrage)

vendredi 7 juillet 2017

Réforme du pupitrage du CNC

Participaient pour Solidaires Météo : Isabelle Violleau, Gilles Guillemin, Gilles Gély.

Historique : Une première proposition de la direction avait été proposée au CTSS du mois de mars. Elle redistribuait les fonctions actuelles reposant sur 6 postes permanents en 3 pôles de binômes polyvalents avec seulement un effectif de 13 agents par pôle. Proposition qui ne pouvait fonctionner avec l’effectif actuel, sachant que certains agents sont mis à disposition (MFSport) ou à temps partiel. DT/D et DSI/D propose alors la création d’un GT (composé de pupitreurs) pour élaborer un nouveau projet mais avec comme piste de réflexion une organisation avec seulement 5 postes.
Après 3 réunions du GT, une solution est proposée et étudiée au cours de ce CTSS DT.

La proposition vise une organisation du pupitrage en 3 pôles : le pôle « services amonts » (2 postes permanents), le pôle « services aval » (2 postes permanents) et le pôle « réseau et services d’infrastructure » (1 poste permanent) avec une polyvalence au sein de chaque binôme. L’armement serait de 7 agents pour chaque poste.

En début de séance, une déclaration rédigée par les pupitreurs à destination du PDG est lue. Elle expose les difficultés de cette réforme, la demande d’un armement supplémentaire pour sa mise en place, le recrutement anticipé des départs en retraite jusqu’à la fin des formations, la reconnaissance (pesée des poste, ITS) due à leur responsabilité et technicité accrue.

Plusieurs raisons s’opposent à cette réorganisation :

- Le passage de 6 postes permanent à 5, sans réelle suppression de tâches de pupitrage, alors que les systèmes et leur complexité ont plutôt tendance à augmenter.
- DSI/D a estimé une formation entre 300 et 600 heures par agents suivant leur ancien poste occupé, étalée sur 2 ans. Cette formation nécessitera donc pendant ces 2 ans du temps qui ne sera pas passé au pupitrage, sans compter sur les vacations en double pour certains systèmes. Les pupitreurs et les représentants du personnel demandent que les effectifs ETP soient maintenus et que soit fait un recrutement anticipé des départs en retraite prévus pendant cette période.
Cette formation lourde à mettre en place est encore sans calendrier, sans organisation. La mise en place des formations plénières va également demander du temps et de l’investissement aux administrateurs qui ont déjà une charge de travail importante.
- Une seule fiche de poste nous est fournie pour l’ensemble des pupitreurs alors que la liste des applicatifs et des systèmes à surveiller dans chaque pôle est bien différente. DSI/D s’engage à fournir un fiche de poste par pôle.
- La mise en place de cette organisation est prévue au 01/01/2018 alors que les agents ne seront pas encore formés à leur nouveau poste, la transition sera difficile à gérer notamment les nuits.

Concernant les assignations des postes en cas de grève, il a été demandé à l’administration, en concertation avec les pupitreurs, de fournir la liste des tâches à superviser relevant de la sécurité des personnes et des biens.

A l’issu des débats et pour les raisons ci-dessus évoquées, l’ensemble des représentants du personnel a voté contre ce projet.

Un nouveau CTSS DT sur ce sujet est convoqué pour le 06/07

CTSS DT du 06/07/2017 suite réforme du pupitrage

Participaient pour Solidaires Météo : Gilles GELY

Les représentants du personnel prennent actes des modifications apportées aux documents suite aux amendements demandés au premier CTSS, notamment un ajustement de la répartition des tâches par pôle (Pacôme, Serval). DSI/D précise que ce découpage n’est pas figé et pourra être adaptable à la demande des pupitreurs au fil des évolutions des systèmes.

Les 3 fiches de poste, une par pôle, nous ont été également fournis.

Suite à la lettre des pupitreurs adressée au PDG, DT/D nous informe sur quelques éléments de réponse :
- Concernant la pesée des postes dans le cadre du RIFSEEP et mettant en valeur une technicité et des responsabilités supplémentaires dans cette nouvelle organisation, "le PDG n’y a pas était insensible" dixit DT/D.
- Sur le maintien des effectifs actuel pendant toute la période de transition et de formation (2 ans), la réponse de DT/D est positive, mais il ne faut pas compter sur un surnombre.
On attend donc une réponse formelle du PDG à cette lettre.

Vote : abstentions : 2 (Solidaires, CFDT) contre : 1 (FO)

Nous avons demandé qu’un suivi de la mise en place de cette organisation et notamment des formations soit régulièrement réalisé et présenté en CTSS.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW