Accueil > Expressions > Expressions-Rapidos

Préavis de grève Solidaires FP de juillet 2022 : à Météo-France, mobilisons-nous !

vendredi 1er juillet 2022

Depuis quelques semaines, des signes d’exaspération remontent de tous les services, de Toulouse aux CMIR et autres services ou directions en régions, de l’Outremer à l’Hexagone, des plus jeunes collègues aux plus « ancien.nes ».

A chaque fois, on retrouve quasiment le même triptyque : effectifs, rémunérations, outils.

Effectifs
Partout, le même constat alarmant, et le manque d’effectifs ne peut plus être caché par des allègements de charges ou des soins palliatifs (VMR, renforts saisonniers) : les missions essentielles de l’établissement sont fragilisées voire dégradées.

Rémunérations ( et son corollaire requalification)
Envisager son avenir professionnel sur des promesses de requalification ne résiste pas longtemps à la crise économique du moment. Pourtant des missions nouvelles sont déjà imposées aux agent·es. Il existe peu de visibilité aussi sur la construction d’un parcours professionnel avec les revalorisations qui vont avec. Les LDG, malgré un protocole exigeant (CV, lettre de motivation, entretiens) semblent être organisées par la Française des jeux...100 % des gagnant·es ont tenté leur chance….mais pas facile de s’y retrouver. L’opacité est de mise.

Les outils  
Les équipes de développement subissent une pression terrible pour livrer les produits, car l’organisation des services est souvent mise en place sur des outils encore à l’état de prototype. Conséquence, critique ou rejet des utilisateurs avec de possibles tensions entre les deux bouts de la chaîne, alors que la vraie responsabilité est bien évidemment du côté de la direction.

Les conditions de travail se dégradent, les relations au travail se crispent. Les syndicats ne cessent de le répéter.

Pour manifester leur mécontentement face à une direction qui ne bouge pas, mais aussi pour se protéger, quelques collègues font le choix de la grève en s’appuyant sur le préavis permanent de Solidaires Fonction Publique.

Cet été, amplifions ce mouvement ! Répondez par la grève à cette direction qui devrait s’empresser de faire remonter ce signal au ministère.

N’oubliez pas que le gouvernement doit composer avec un scénario inédit. Météo-France est un acteur de premier plan pour le suivi du changement climatique, et il n’est pas inutile de se faire voir et entendre dès l’arrivée du nouveau ou de la nouvelle ministre.

Du 1er au 14 juillet, Solidaires-Météo encourage tous les salarié·es de l’établissement à se mobiliser en s’appuyant sur le préavis Solidaires Fonction Publique. Retrouvez celui de juillet en cliquant ici. Que les équipes se concertent, s’organisent, pour des mouvements ponctuels, inattendus...

N.B. :
Pour rappel, veillez à ne pas enchaîner deux jours de grèves entrecoupés de récupérations car l’arrêt Omont s’applique et ce sont toutes les journées d’une grève à l’autre qui seraient comptabilisées pour la retenue sur salaire.
De plus, pensez à vérifier votre PEGASE à postériori pour vous assurer que vous n’avez pas été porté gréviste indûment, en particulier si vous télétravaillez ou si vous travaillez à distance.


Pour télécharger cet article au format pdf : Enregistrer au format PDF - Partager : FB TW